Jeudi 19 octobre 2017 | 8 h 30 – 12 h 00
Cette séance aura lieu en anglais seulement.

Frais d’inscription : 20 $
Nombre de places limité.

Parrainé par…

guelph-logo

Financé par une subvention de planification et de dissémination des Instituts de recherche en santé du Canada.

VUE D’ENSEMBLE

Le Rapport mondial sur le vieillissement et la santé (OMS, 2015) souligne quatre défis politiques qui doivent être abordés afin de répondre efficacement aux problèmes de santé publique que pose le vieillissement de la population : tenir compte de la diversité, réduire les inégalités, permettre des choix et faciliter le vieillissement à domicile. De récentes revues des stratégies canadiennes relatives au vieillissement ont également mis en évidence des lacunes en ce qui concerne la diversité dans ces stratégies. La reconnaissance accrue de la diversité dans les documents politiques a eu un écho dans le domaine de la santé mentale des aînés, de la communauté LGBT et des personnes âgées appartenant à des groupes ethniques et minoritaires.

En s’appuyant sur les données canadiennes et sur les recommandations du Rapport de l’OMS, la diversité doit devenir une priorité des politiques sur le vieillissement dans l’élaboration des politiques futures. En vieillissant, les gens subissent des changements d’humeur, de comportement et de façon de penser (liés à la santé mentale ou la démence), risquant une double discrimination du fait de l’âge et de la maladie mentale ou de la démence. Une action intersectionnelle permet de mettre en lumière les multiples identités et situations sociales des personnes âgées atteintes de démence ou de maladies mentales. En reconnaissant ces intersections, on souligne aussi les possibilités de niveler la stigmatisation et la discrimination.

Objectifs

Cet atelier a pour objectif d’élaborer un cadre se concentrant sur l’intégration de la diversité et des perspectives intersectionnelles dans les politiques et les stratégies relatives au vieillissement, à la démence et à la santé mentale afin de mieux refléter l’hétérogénéité du vieillissement de la population canadienne. Les participants pourront :

  • Passer en revue les résultats d’une analyse contextuelle des stratégies et des cadres actuels, et explorer l’analyse de l’inclusion de la diversité;
  • Établir une définition consensuelle de la diversité et fixer des priorités pour éclairer l’élaboration des politiques futures; et
  • Orienter un programme de recherche se concentrant sur la réduction des inégalités dans les politiques relatives au vieillissement, à la démence et à la santé mentale au Canada.

QUI DEVRAIT Y PARTICIPER ?

  • Des chercheurs
  • Des étudiants
  • Des organisations gouvernementales et non gouvernementales
  • Des fournisseurs de soins de santé et apparentés
  • Des personnes âgées et leurs réseaux de soins
  • Des fournisseurs de services sociaux
  • Des défenseurs des droits des aînés
  • Des décideurs

Animateurs

Cet atelier sera animé conjointement par des membres de Diverse Experience in Aging Research (DEAR) Collaborative, une équipe interinstitutionnelle qui a pour principal objectif de prendre en compte et comprendre la diversité du processus de vieillissement. La Dre Kimberley Wilson en sera l’animatrice principale. Elle est professeure adjointe en développement des adultes et vieillissement au département de relations familiales et de nutrition appliquée.

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt